Taegukgi : Le drapeau de la Corée du sud

Taegukgi : Le drapeau de la Corée du sud

Un peu d'histoire

Le drapeau de la Corée du Sud, qui est également l’emblème du Taekwondo, est porteur de toute la philosophie de notre art martial. Sa signification est riche et chaque élément a été choisi et placé avec soin pour créer un symbole fort. Créé en 1882, ce n’est qu’en 1948 qu’il est reconnu comme drapeau officiel de la Corée (bien que déjà décrit depuis 1945) suite à la libération de l’occupation japonaise.

Il est constitué de plusieurs éléments

  • le fond blanc
  • le Taegeuk (symbole circulaire en spirale au centre)
  • les Guoae (ensemble de trois bandes noires continues ou non)

Deux éléments (le Taegeuk et les Guoae sont d’origine chinoise et montrent l’influence qu’a pu avoir ce pays sur la Corée. L’adoption du drapeau a d’ailleurs soulevé le débat car le peuple Coréen voulait une identité propre l’affranchissant de la Chine mais lors de l’occupation japonaise, la résistance s’est ralliée sous cette bannière et le peuple se l’est définitivement approprié.

Le fond blanc

Il est le symbole traditionnel de la pureté et de l’amour de la paix. La péninsule coréenne est coincée entre deux grands envahisseurs que sont le Japon et la Chine. Elle a donc connu beaucoup de guerres et de périodes d’occupation successives par ces deux nations. Le blanc symbolise la paix retrouvée.

Le Taegeuk

Communément appelé « le ying et le yang » en europe, ce sont en fait des termes chinois pour désigner le Tai-chi (le nom chinois de l’ensemble des deux). En coréen, on parle donc d’Eum, de Yang et de Taegeuk (l’ensemble des deux)

Il symbolise le mouvement perpétuel et la source de toute chose dans l’univers. Il représente la complémentarité de deux choses ou de deux principes opposés. Eum (la partie bleue vers le bas) représente  l’obscurité, le côté passif, la Terre et surtout l’espoir. C’est l’équivalent du Yin chinois. Yang (en rouge vers le haut) est relié à la lumière, la spiritualité, au côté actif, au Ciel et symbolise la noblesse. Ensemble, dans une sphère en mouvement, en égale proportion, ils symbolisent l’équilibre et l’harmonie. Le Yang symbole du ciel est représenté au-dessus d’Eum symbole de la terre.

Les Guoae

Ce sont des trigrammes, symboles divinatoires issus du Yi Jing (le livre des mutations) qui représentent quatre éléments naturels que sont l’eau, la terre, le feu et le ciel (ou l’air).

Ils sont logiquement opposés par rapport au taegeuk, c’est-à-dire que la terre fait opposition au ciel et que l’eau fait opposition au feu.

Chaque trigramme est composé de trois barres soit pleines soit brisées. Cela n’est pas choisi au hasard. Ainsi une barre pleine représente Yang et une barre brisée Eum. Chaque élément a une part plus ou moins grande de Eum et de Yang. On constate donc que de part et d’autre du Taegeuk, les éléments opposés s’équilibrent en termes de Eum et de Yang.

Signification étendue des Guoae

☰ Geon (건乾)

Nature : Ciel (천)
Saison : Printemps (춘)
Direction : Est (동)
Vertu : L’humanité (인)
Famille : Père (부)
Element : Métal (금)
Signification : Justice (정의)

☲ Ri (리離)

Nature : Soleil (일)
Saison : Automne (추)
Direction : Sud (남)
Vertu : Courtoisie (예)
Famille : Fils (중남)
Element : Feu(화)
Signification :​ Sagesse (지혜)

☵ Gam (감坎)

Nature : Lune (월)
Saison : Hiver (동)
Direction : Nord (북)
Vertu : Connaissances (지)
Famille : Fille (중녀)
Element : Eau(수)
Signification :​ Vitalité (생명력)

☷ Gon (곤坤)

Nature : Terre (지)
Saison : Été (하)
Direction : Ouest (서西)
Vertue : Justesse (의)
Famille : Mère (모)
Element : Terre(토)
Signification​ : Fécondité (풍요)

Laisser un commentaire

Fermer le menu